dimanche 9 mars 2008

24 - Debout les villageois !

Il a plu des obus certains jours autour de Warloy-Baillon. Aujourd'hui on s'ennuie à mourir dans cette petite cité. Pourtant la « soporifique couveuse » est riche de sites et d'événements. En effet, Warloy est entouré d'authentiques Blockhaus, de champs encore « minés, plombés », de quelques jolis bois et surtout de riants chemins de craie. Mais rien n'y fait. Plongé dans sa progressive torpeur, sa coutumière grisaille et ses provinciales habitudes, le village se meurt.

Le sifflement des obus est bien loin aujourd'hui. Les trépassés se reposent. Les survivants de la « 14 » sont partis. Il n'y a plus rien à dire à présent, puisque plus personne ne raconte, puisque les habitants de Warloy ne causent plus qu'avec leur télévision le soir, puisque le village est mort d'être éternel village.

A Warloy-Baillon aucun train ne passe, nul oiseau venu d'ailleurs ne vient se poser, rien ne vient distraire la morosité ambiante. Warloy-Baillon est une terre sans plus d'histoires. Dans cette modeste paroisse comme dans tant d'autres en cette fin de siècle, les vivants semblent dormir sous les toits d'ardoise d'un même sommeil que les morts du cimetière dans leur lit de marbre. Et à présent on ne voit plus que des fantômes dans les rues de Warloy-Baillon. Plus rien ne peut réveiller ses habitants.

L'ennemi n'est plus le traditionnel Allemand de la « 14 », mais le silence et la boue. On bâille ferme à Warloy-Baillon.

Warloy s'enfonce, s'enlise, se fige : il ne s'y passe pas grand-chose. Les cloches de l'antique église semblent sonner les heures pour rien, pour personne : tout demeure pétrifié au son clair de l'airain. Hommes et bêtes. Même les anges s'ennuient là-bas, et le dimanche à l'heure de la messe l'église est désertée.

La commune est une tombe. Muette. Grise. Pesante. Mortelle.

Bienvenue à « Terminus-City » !

Raphaël Zacharie de Izarra

video

(Cliquez sur le bouton "PLAY" de la vidéo)

Vidéo : "Warloy-Baillon"

Aucun commentaire:

Au service des warloysiens

Venez défendre vos intérêts sur le BLOG OFFICIEL DE WARLOY-BAILLON ! Nous proposons de prolonger tout naturellement le débat post-électoral afin que ce BLOG OFFICIEL serve de "platerforme permanente d'observation" de la vie politique, sociale et culturelle à Warloy-Baillon... Lieu de débats, d'ouverture mais aussi de vigilance, le BLOG OFFICIEL DE WARLOY-BAILLON peut être éventuellement utilisé comme outil civique de contre-pouvoir au service des citoyens de Warloy-Baillon. Espace de propositions, de réflexions, carrefour de toutes les revendications et critiques accessible à tous, le BLOG OFFICIEL DE WARLOY-BAILLON répondra aux questions et attentes de chacun sans exception, ni restriction, ni langue de bois.